Vous êtes ici : Accueil » Agenda » Exposition: Standards for living d' Elif Erkan (Europalia Turkey)

Exposition: Standards for living d' Elif Erkan (Europalia Turkey)

Quoi
Quand du 14/11/2015 au 19/12/2015
Maison des arts
S'adresser à culture@schaerbeek.irisnet.be
Téléphone 02/240 34 99
Prix gratuit

À l’occasion de sa participation au festival Europalia Turkey, la Maison des arts présente une exposition d'Elif Erkan" Standards for living."

 

Les niveaux de vie sont souvent utilisés pour comparer des zones géographiques, comme le niveau de vie aux États-Unis par rapport à celui en Turquie, ou le niveau de vie à Los Angeles par rapport à celui de Bruxelles. Les niveaux de vie peuvent également servir à comparer différentes époques. Par rapport à il y a un siècle, par exemple, le niveau de vie aux États-Unis s’est nettement amélioré. Pour une même quantité de travail, on peut acheter plus de biens matériels, et les objets autrefois considérés comme un luxe, tels que les tapis ou les tableaux, sont aujourd’hui accessibles. Les loisirs et l’espérance de vie ont eux aussi augmenté, alors que les heures de travail annuelles ont diminué. 
Toutes ces tentatives destinées à quantifier un niveau de vie se transforment au bout du compte en une superposition esthétique de lieux - en quelque sorte empreints d’un sentiment d’aliénation - et d’objets et pratiques, extraits de leur environnement « naturel », pour être insérés dans le nouveaux lieux, d’autres époques et désirs.

 

Programmation générale dans le cadre d'Europalia Turquie : WWW.EUROP1030.BE

A l'initiative de Sadik Köksal et Adelheid Byttebier, Echevins de la Culture française et néerlandaise de Schaerbeek

 

Plusieurs fois par an, avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Maison des arts invite des plasticiens pour s’approprier les lieux soit avec des œuvres créées pour l’occasion soit transformées. 

 


 

Een ‘standard for living’ of een levensstandaard wordt vaak gebruikt om geografische gebieden te vergelijken. Hoe verhoudt de levensstandaard van Turkije zich tegenover die van Brussel bijvoorbeeld? De standaard kan ook aangewend worden om verschillende punten in de tijd met elkaar te vergelijken: we kunnen nagaan hoe tijdens de voorbije eeuw de levensstandaard in de Verenigde Staten is toegenomen. Vandaag zien we dat hetzelfde aantal werkuren toelaat om meer goederen of luxeobjecten te kopen. Er is meer vrije tijd, de levensverwachting nam toe, terwijl de totale werktijd sterk is gedaald. Al deze pogingen om een standaard vast te leggen, worden door Elif Erkan esthetisch geïnterpreteerd. Voor haar is standaardiseren een proces dat objecten en praktijken uit hun ‘natuurlijke’ omgeving plukt en hen een andere betekenis geeft op nieuwe locaties, in nieuwe tijden, met nieuwe verlangens.

 

Algemene programmatie in het kader van Europalia Turkey : www.EUROP1030.BE

Op initiatief van Sadik Köksal en Adelheid Byttebier, Schepenen van Franse en Nederlandse Cultuur van Schaarbeek

 



The standard of living is often used to compare geographic areas, such as the standard of living in the United States versus Turkey, or the standard of living in Los Angeles versus Brussels. The standard of living can also be used to compare distinct points in time. For example, compared with a century ago, the standard of living in the United States has improved greatly. The same amount of work buys an increased quantity of goods, and items that were once luxuries, such as carpets and paintings, are now widely available. As well, leisure time and life expectancy have increased, and annual hours worked have decreased. All these endeavors of quantifying a standard become in the end an aesthetic layering of location and is tinted perhaps by the feeling of estrangement, of objects and practice taken out of their “natural” environments and into new chosen locations, eras and desires.

 


 

Maison des Arts

 

Chaussée de Haecht 147 Haachtsesteenweg

 

Vernissage 13/11 - 18:00 >21:00

 

Semaine / Week : 10:00 >17:00

Samedi  /Zaterdag : 14:00 >18:00

gratuit - gratis

 

Mise à jour: 30/10/2015

Haut de page