Vous êtes ici : Accueil » Vivre à Schaerbeek » Organisation politique et Gestion administrative de la commune » Services communaux » Département des services spécifiques » Service Culture néerlandophone

Service Culture néerlandophone

Services communaux

Au programme >> 

Données

Responsable : Inge Wauters
Adresse : Rue Vifquin 2 - locale 4.01 - 4ème étage
Adresse (courrier) : Place Colignon - 1030 Schaerbeek
Téléphone : 02/240.34.34
Courriel : contact

Missions

Le service de la Culture Néerlandophone se charge du développement de l’offre des activités pour un large public néerladophone ou reste ouvert à cette langue ; qu’il s’agit des jeunes ou des plus âgés.Et ce le plus souvent en collaboration avec d’autres partyenaires culturelles, la « Nederlandstalige Gemeentelijke Openbare Bibliotheek” et le « Gemeenschapscentrum De Kriekelaar. »

En plus des projets culturels et artistiques, on s’occupe aussi de certaines manifestations sportives ainsi que de certains groupes-cibles tels que les seniors, lesx enfants et les jeunes.

Initiatives spéciales et rénovatrices dans le cadre de la politique culturelle locale

Le décret du 13 juillet 2001 stimulant une politique culturelle locale qualitative et intégrale stipule que chaque commune peut établir un plan de politique culturelle et peut demander des subsides au « Vlaamse Gemeenschap » afin de le réaliser. La commune a engagé dans ce cadre un coordinateur. En 2003 on a établit un plan de politique et chaque année on établit un plan d’action ; qui essaye via des projets concrets de réaliser les buts du plan.

Coordinateur de la politique culturelle : Hylke Gryseels
Adresse : Rue Vifquin 2 - locale 4.01 - 4ème étage
Adresse (courrier) : Place Colignon - 1030 Schaerbeek
Télephone : 02-240 34 33
Fax : 02/240 34 40
Courriel : contact 

Projets Plan d'action

La coordinatrice de politique culturelle fraîchement émoulue a réalisé une analyse environnementale étendue et a appris à mieux connaître le champ culturel (néerlandophone) au fil de sa tournée à travers la commune. Sur la base des informations collectées, elle a établi le plan de politique culturelle 2003-2007.

Ce plan se caractérisait surtout par son extension et son exhaustivité importantes, mais des choix de politique pertinents n'avaient pas encore été réalisés à proprement parler. Un trop-plein d'objectifs rendait impossible la réalisation du plan tel qu'initialement postulé. Au fil des années, des actions concrètes sur le terrain ont permis de cristalliser toujours plus clairement les secteurs dans lesquels la politique culturelle locale pouvait et voulait investir.

Petit à petit, des choix ont été faits pour poursuivre la réalisation de certaines choses et en interrompre d'autres. Les succès se sont chaque fois révélés être des projets faisant la part belle à la spécificité de l'environnement et qui anticipaient fortement l'aspect "rencontre" : Helmet Vedet, Salon Bombardon, Boem Patat Josaphat,... Les activités communes ont rapproché le service de la Culture néerlandaise, la bibliothèque et le centre communautaire.

2008-2013 : un projet commun

Le nouveau plan de politique culturelle 2008-2013, qui a été approuvé par le collège des échevins du 27 novembre 2007, n'est plus l'œuvre d'une seule personne, mais a été rédigé en concertation par les trois principaux partenaires culturels : le service de la Culture néerlandaise, la bibliothèque néerlandophone et le centre communautaire De Kriekelaar.

L'Adviesraad Lokaal Cultuurbeleid (conseil consultatif local de politique culturelle) et les conseils d'administration tant de la bibliothèque que du Kriekelaar ont été consultés amplement lors de l'établissement de ce plan. Cette méthode de travail assure une surface portante large. Nous avons en outre essayé via des groupes de réflexion d'obtenir une meilleure vision des raisons pour lesquelles certains groupes ne participent pas aujourd'hui à nos activités. Nous voulons en effet tenter ces prochaines années d'abaisser sérieusement certains seuils.

Choix stratégiques

Le nouveau plan de politique culturelle ne balaie nullement le précédent, les choix utilisables d'alors sont consolidés. Une analyse des atouts et des faiblesses du plan précédent, des différents partenaires culturels et de la commune même forme le point de départ du nouveau plan de politique. Nous sommes arrivés ainsi à un plan qui ose faire des choix stratégiques. Ces prochaines années, nous nous montrerons attentifs à différents groupes cibles que nous n'atteignons pas ou très peu jusqu'à présent.

Cela ne signifie pas que notre public fidèle sera oublié, mais bien que nous voulons déployer des efforts supplémentaires pour, via des activités spécifiques et une promotion sur mesure, toucher également d'autres groupes cibles : les jeunes, les étudiants, les personnes ayant un autre bagage culturel ou socioéconomique que notre public moyen. Un deuxième point d'attention est l'action dans les quartiers. Des comités de quartier actifs méritent un soutien, une activité au niveau du quartier peut abaisser sensiblement le seuil d'accès à la culture. La socialisation est du reste un objectif autour duquel nous avons déjà beaucoup travaillé par le passé avec des activités telles que Boem Patat Josaphat, le pique-nique géant avec des animations de cirque dans le parc.

Nous souhaitons certainement poursuivre ces initiatives. Nous voulons intensifier la collaboration déjà existante, mais tant soit plus timide, avec le service de la culture française.

Les lignes de politique tracées sont rendues tangibles à travers d'une part les activités des partenaires culturels et d'autre part les projets dans le cadre de la politique culturelle locale.

Chaque année, les réalisations de l'année précédente seront évaluées et pourront être corrigées le cas échéant. Dans ce sens, le plan de politique est un instrument de travail qui peut être parachevé et amélioré au fil des années à venir.

Soulevons déjà un coin du voile. Actuellement, les réflexions tournent à plein régime sur les nouveaux projets pour 2008, mais nous voulons cependant déjà vous donner une idée des activités auxquelles nous pensons. Dans le courant du mois de mars, nous voulons mettre sur pied autour du boulevard Lambermont conjointement avec les riverains un projet pour célébrer le nouvel emplacement de la bibliothèque néerlandophone. Tous ceux qui ont envie de réfléchir avec nous autour de ce projet sont les bienvenus !

Au printemps également, nous assisterons à un projet de film documentaire et photo avec Saint-Luc où Schaerbeek et ses habitants occuperont une place centrale. En mai, nous voulons faire revivre l'Expo 58. Nous pensons pour ce faire à un projet à proximité de la gare de Schaerbeek, où nous donnerons place au patrimoine, mais également aux souvenirs concrets de l'expo. Pendant la semaine du goût, en automne, nous voudrions mettre les petits plats dans les grands pour un projet de cuisine interculturel, en collaboration avec différentes associations.

Les favoris du public également, le pique-nique Boem Patat Josaphat et l'art au salon avec Salon Bombardon, seront réédités cette année.

Outre les actions spécifiques dans le cadre du plan de politique culturelle, notons bien entendu également les activités "régulières" comme les promenades architecturales, les concerts, expositions, escapades culturelles, ... La frontière entre plan de politique culturelle et action ordinaire du service de la Culture néerlandaise n'est du reste pas toujours aussi évidente. Le plan de politique culturelle nous permet d'essayer de nouvelles activités. Pour les activités qui rencontrent un succès important, nous essayons, du moins partiellement, de trouver des moyens dans le fonctionnement régulier.

Si vous souhaitez être tenu au courant des activités du Service de la Culture néerlandophone et de la coordinatrice de politique culturelle, vous pouvez demander à être repris dans notre fichier d'adresses :  téléphonez au 02/ 240 34 34.

Les Partenaires

Bibliothèque communale publique néerlandophone de Schaerbeek

La bib : la vie de a à z

La Bibliothèque communale publique néerlandophone est l'une des plus grandes bibliothèques communales néerlandophones de la Région de Bruxelles-Capitale. Elle propose une large collection de plus de 50 000 volumes, qui s'adressent à toutes les tranches d'âge. Cette offre s'étend des livres en tissu pour les plus petits aux livres en grands caractères pour les personnes âgées, sans oublier une vaste collection de livres pour les jeunes et les adolescents, des romans, des ouvrages scientifiques, des cours de langue, des CD-ROM, des matériaux NT2, des jeux, des partitions, ... Le département audiovisuel, qui abrite une collection de plus de 15 000 œuvres multimédias, met à disposition une offre étendue de cd et de dvd. En tant que membre du réseau BruNO, la bibliothèque permet en outre d'accéder aux collections de toutes les Bibliothèques néerlandophones de Bruxelles.

Par le biais de projets tels que le Jury flamand d'enfants et de jeunes, le club de lecture Le Boudoir des Livres, le projet Boekbaby's et de nombreuses autres nouvelles initiatives innovantes, la bibliothèque a pour ambition de promouvoir la lecture. La Bibliothèque néerlandophone travaille à cet effet en étroite collaboration avec divers partenaires à l'intérieur et à l'extérieur de la commune. En coopérant avec le Streekgericht Bibliotheekbeleid, la bibliothèque cherche à optimaliser son fonctionnement de manière professionnelle.

La Bibliothèque néerlandophone se veut une maison ouverte, accessible à tous, offrant culture et connaissance au sens large du terme. Vous pouvez franchir les portes de la bib pour y poser vos questions, mais aussi pour discuter, lire le journal ou naviguer sur Internet.

Le site Internet des bibliothèques Bibliothèque communale publique néerlandophone

Bibliothécaire : Nadine Christiaens

Adresse : Boulevard Lambermont 224

Téléphone : 02/245.32.90

Horaires :

  • lundi, mercredi, vendredi : 12h-19h
  • mardi, jeudi : 12h-16h
  • samedi: 10h-13h

E-mail : contact 

"Gemeenschapscentrum De Kriekelaar"

Le “Kriekelaar” n’est pas un centre communal, mais dépend de la “Vlaamse Gemeenschaps-commissie ». Le « Kriekelaar » est un partenaire important dans le développement de la politique de culture local, du fait que la commune s’est engagée dans l’application du décret sur la culture.

Ce Centre de la Communauté remplit sa mission en tenant compte de son propre fonctionnement et nécessités locales. Au niveau local, le centre se profile avec son journal d’information mensuel “Thuis in Schaarbeek”, le guide d’infos thématiques “Wegwijs in Schaarbeek”, son fonctionnement relative à l’enfance (le Centre dispose d’une succursale pour l’enfance, avec ludothèque) et au niveau régional avec « KunstenFestivaldesArts » et le « Bronksfestival. »

Le Centre de la Commun auté dispose de deux sites: le « Kriekelaar » et le « Kattepoel ». Le “Kattepoel” fera fonction comme un centre de quartier. En raison de travaux de transformation importants au « De Kriekelaar”, le “Kattepoel” offrira temporairement une solution jusqu’en 2008 pour l’organisation d’une série de manifestations.

Le “Dienst Gemeenschapscentra” de la “VGC Directie Cultuur” est hébergé dans le “Kattepoel”.

Centre culturel "De Kriekelaar"
Adresse : Rue Gallait 86
Téléphone : 02/245.75.22
Horaire : De lundi à vendredi de 9h à 17h, le samedi de 10h à 12h30 Sauf pendant les vacances d’été, ain si que le week-end précédant et suivant ces vacances.
Possibilité de location d’une salle

 Site internet de la culutre néerlandophone à Schaerbeek

Mise à jour: 04/02/2014

Haut de page

Infos pratiques

A lire aussi