Plan Climat

Ordinateurs, véhicules, chauffage, éclairage, … l’administration utilise beaucoup de ressources au quotidien. L’augmentation des prix de l’énergie et ses impacts sur l’environnement exige que Schaerbeek se dote d’un plan de gestion. C’est le Plan Climat.

Réduire les coûts et l’empreinte écologique

Les ressources énergétiques sont limitées, ce qui entraîne une hausse des prix incessante. Afin d’en limiter l’impact sur le budget communal, il est important de contrôler l’utilisation d’énergie. De plus, les émissions de CO2 sont responsables des changements climatiques. Ceux-ci peuvent avoir des conséquences importantes en Belgique :

  • Qualité de l’air dégradée ;
  • Risques d’inondations ;
  • Risques de pénuries d’eau en été ;
  • Chênes, hêtres et charmes pourraient ne plus trouver chez nous un climat favorable à leur développement. Ils pourraient souffrir de problèmes liés aux parasites et maladies, notamment s’ils sont affaiblis par des vagues de chaleur ;
  • Modifications des interactions entre espèces animales et risque pour la biodiversité.

L’inaction coûte cher !

L’économiste britannique N. Stern a évalué les coûts de l’inaction face aux changements climatiques, à l'horizon 2050, à environ 5 à 20% du PIB mondial, par an.

Les coûts d’une politique climatique mondiale sont quant à eux estimés annuellement à seulement 1%.

Schaerbeek agit sur son impact environnemental

Lancé en 2007, le Plan Climat a pour objectif de réduire l'impact environnemental de l'Administration communale.

Il concerne plus particulièrement les problématiques environnementales en lien avec

  • l'énergie ;
  • le climat ;
  • la qualité de l'air.

Les principales sources de consommation d’énergie, d’émission de gaz à effet de serre et d’émission de polluants atmosphériques sont les mêmes. Il est donc logique d’agir sur ces trois thématiques en même temps.

Le plan couvre des champs d'actions variés :

  • énergie ;
  • déchets ;
  • eau ;
  • biodiversité ;
  • achats.

Des actions concrètes

En voici quelques exemples :

  • Gestion écologique des espaces verts ;
  • Remplacement des luminaires énergivores dans le cadre du Plan Lumière ;
  • Passage à une énergie 100% verte pour la commune, le CPAS, le Neptunium, le Kituro, le Musée de la bière, la Maison autrique et les crèches de Schaerbeek ;
  • Installation de panneaux photovoltaïques sur une dizaine de bâtiments communaux ;
  • Engagement d’un responsable énergie pour le suivi des consommations et le développement d’un plan d’actions pluriannuelle ;
  • Sensibilisation de l’administration au tri des déchets ;
  • Installation d’une salle serveur avec refroidissement peu consommateur d’énergie et n’utilisant pas de fluides frigorigènes.