Hôtel communal

Si l’hôtel communal est le lieu de gestion de la cité, il est aussi celui de l’expression de ses artistes et la fierté de sa population.

Une construction en deux temps

Partout des champs… Voilà le paysage dans lequel  le Roi Léopold II inaugure l’hôtel communal le 21 juillet 1887 (architecte Jules Van Ysendyck).

Partiellement détruit par un incendie d’origine criminelle la nuit du 16 au 17 avril 1911, il est reconstruit et agrandi par le fils de l’architecte, Maurice Van Ysendyck. A cette occasion, celui-ci incorpore dans le nouveau bâtiment la place de plus d’un hectare située à l’arrière du bâtiment d’origine. D’où sa forme de quadrilatère fermé.

Le 1er juin 1919, le roi Albert Ier inaugure le nouvel hôtel communal.

incendie hôtel communal

Un joyau du patrimoine

Construit dans le style néo-renaissance flamande (17ème siècle), l’hôtel communal de Schaerbeek est de toute beauté, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

La diversité des matériaux – briques rouges et noires, pierre bleue et pierre calcaire, mosaïques de carreaux en faïence – donne vie et couleur à l’ensemble architectural. La tour agrémentée d’une horloge et de terrasses, se dresse majestueuse, telle un beffroi. En façade, des inscriptions évoquent d’anciens bourgmestres et les quartiers de la commune.

façade hôtel communal

 

L’intérieur de l’hôtel communal est richement décoré de sculptures,  boiseries, vitraux,…

 
vitraux
salle du Conseil
 

Parmi les principales merveilles, citons :

  • l’escalier d’honneur
  • la salle des mariages
  • la salle du Conseil
  • la salle du Collège
  • le cabinet du Bourgmestre
  • la salle des guichets
  • les vitraux des maîtres verriers Louis de Contini, Charles Baes et Colpaert retraçant l’histoire de la commune.

De nombreuses œuvres d'artistes de Schaerbeek sont également visibles à l'hôtel communal. Les couloirs et cabinets d'échevins ainsi que les bureaux de l'administration abritent des œuvres d'Eugène Verboeckhoven (1798-1881), d'Alfred Verwée (1838-1914), de Joseph-Théodore Coosemans (1828-1904), de Herman Richir (1866-1942) et de nombreux autres artistes locaux. 

peinture ânes

L'hôtel communal a été classé par arrêté royal le 13 avril 1995.

Plus d’infos : Monuments & Sites

La place Colignon

L'architecture des maisons de la place Colignon entourant l'hôtel communal a été fortement inspirée par l'architecture de l'hôtel communal lui-même.

Plusieurs d’entre elles s’identifient par leur nom : n°4 « Den Uil », n°8 « Den Toren », n°20-22 « De Zonnebloem ». Telles des sœurs jumelles, deux habitations de 1899 se dressent fièrement aux angles de la rue Royale Sainte-Marie. Celle de gauche servit pendant très longtemps de local pour la Maison du Peuple de Schaerbeek.

La place Colignon tient son nom d’un militaire et ancien bourgmestre de Schaerbeek, Achille Colignon, né à Lixhe le 22 août 1813 et décédé à Schaerbeek le 29 juin 1891.

 
façade place Colignon
façade place Colignon