Une peinture restaurée avec succès

“Pâture d’avril”, cette grande peinture à l’huile sur toile située au 1er étage de l’Hôtel communal, œuvre d’Emile Van Damme-Sylva, s’est dégradée avec le temps. Mais rien d’inhabituel pour une peinture ancienne. Certaines dégradations sont naturelles (comme les modifications de vernis et de couleurs), d’autres sont causées par l’homme (manque de soin ou conditions climatiques). Bref, une restauration s’imposait !

 

Il a d’abord fallu séparer la toile du cadre. Les spécialistes restaurateurs ont ensuite fixé les couches de peinture (appelées couches picturales) qui n’adhéraient plus à la toile. Certaines parties de la couche picturale étaient manquantes, les spécialistes ont dû les boucher avec du mastic. Ils ont ensuite retiré le verni jaunâtre grâce à l’application d’un gel et ont retouché les parties mastiquées.

Deux autres étapes importantes : la restauration du cadre de la peinture et le changement du châssis qui soutient la toile ! Attention, toute restauration doit être réversible. Lors de ce traitement, les spécialistes ont utilisé des matériaux qui pourront être retirés dans le futur sans abîmer la peinture.

 

 

Avec le soutien de la Loterie Nationale et de la Fédération Wallonie-Bruxelles