Plan d'urgence (PUIC)

Intervenir en cas de catastrophe, c’est aussi le travail de l’administration communale. Schaerbeek, comme toutes les communes, a mis en place un Plan d’Urgence et d’Intervention Communal. L’objectif est de donner les moyens humains et matériels aux secours et à l’administration communale pour agir en cas d’incident brutal et inhabituel.

Deux fonctionnaires responsables

Le Plan d’Urgence et d’Intervention Communal ne se limite pas à mettre en place les procédures d’alerte et la coordination des opérations de secours. Le personnel communal est également fortement impliqué.

Le Plan d’Urgence est coordonné par deux fonctionnaires communaux. En cas d'incident, d’autres services entrent en jeu : le service Infrastructures en cas de besoins matériels, le service Communication afin d'informer la population via le site internet communal et les réseaux sociaux,... Des fonctionnaires communaux sont également formés à l’aide psychologique et matérielle aux victimes.

De nombreux partenariats

Outre le personnel communal, le Plan présente une liste de lieux d’accueil potentiels, de matériel à disposition et de partenariats avec d’autres instances : les autres niveaux de pouvoirs (qui possèdent leurs propres Plans d’Urgence), les pompiers, la police mais aussi des associations qui pourraient apporter une aide spécifique (livrer des repas aux victimes, par exemple).

Enfin, des exercices sont programmés tous les 2 ans pour tester le Plan. Ces mises en situation permettent de stimuler les réflexes du personnel de secours.

Et vous ?

En cas de situation d’urgence, n’oubliez pas les bons réflexes !

  1. Observer/évaluer la situation ;
  2. Penser d'abord à sa propre sécurité (sécuriser les lieux, se mettre à l'abri. Par exemple, couper le courant si quelqu'un est en train d'être électrocuté) ;
  3. Appeler les secours, en donnant des informations claires et précises (notamment la localisation précise).